Recrutement : comment bien optimiser son CV Commercial BtoB ?

Recrutement : comment bien optimiser son CV Commercial BtoB?

May 3, 2018

Avant que le CV ne soit totalement passé de mode, il est pour de nombreux recruteurs encore une étape très importante avant la phase de l'entretien. Chez Dream Catcher Sales, des CV de Business Developer, on en a vu beaucoup! Tellement, que l’on vous a retranscrit tous les tips à ne pas oublier. 

 

S’il y a bien une chose à garder à l’esprit lorsque l’on postule dans le secteur de la vente, c’est que votre CV doit être un avant goût de votre pitch commercial : éveiller la curiosité, montrer qui vous êtes, et les raisons pour lesquelles vous correspondez au poste, tout en conservant une part de réserve. Ne pas tout dire, mais écrire suffisamment pour intéresser le recruteur : tel est l’enjeu.

 

Clarté, concision, chronologie et logique de lecture, si tout cela peut paraître évident, certains détails peuvent vous échapper. 

 

Et si vous faisiez la check liste de votre CV Commercial ?

1/ La photo : premier élément de projection

Dites-vous bien que côté recruteur la photo est perçue comme un élément de projection entre vous et les clients de l’entreprise. Votre photo doit se rapprocher au maximum des valeurs et de l’image de l’entreprise convoitée.

 

N.B : La formule n’étant pas encore partagée de tous : les photos floues, avec filtre, ou encore rognées pour lesquelles on devine un événement (smoking) ne figurent toujours pas dans le top des critères recherchés. (désolé) 

 

 

2/ La phrase de synthèse : pitchez-vous en 2 lignes max !

Précisez ce que vous recherchez : synthétisez en une ligne vos compétences clés ou encore spécifiez l’objectif professionnel visé, ce sera le meilleur moyen de faciliter la compréhension de votre profil.

 

Exemple : Suite à mon expérience entrepreneuriale ou suite à X années d’expériences dans les fonctions commerciales, je recherche un poste de Business Developer au sein d'une entreprise innovante dans le secteur…. dans lequel je pourrai développer  mon expertise et optimiser mes performances.

 

 3/  Vos expériences : gardez une logique de lecture et quantifiez vos résultats !

 

Hiérarchisez l’ordre des informations de vos expériences (en entonnoir).

  • Date - Nom de l’entreprise | Votre poste | Type de contrat | Durée du job

  • Produit(s)/solution(s) vendu(e)s : Ligne très importante : expliquez en une ligne l’activité de votre entreprise.

  • Périmètre du poste: Chasse / élevage / vente directe - indirecte / SDR / New Business / Upsell etc.. employez le bon wording!

  • Vos cibles : avec quel type d’interlocuteurs ou services de direction étiez-vous en contact

  • Vos objectifs commerciaux: explicitez les & quantifiez vos résultats commerciaux

  • Le CA ramené : c’est le moment de parler chiffre !

 

Commencez toujours par la plus récente

Même si cela peut paraître logique, il y a encore des personnes qui consacrent ce premier encart à l’expérience qu’ils estiment la plus valorisante... ce qui déconstruit fortement la logique de lecture du CV et dessert votre candidature.

 

4/ Mettez à jour votre profil LinkedIn !

C’est le détail qui peut vous trahir : nombreux sont les recruteurs qui croisent les informations écrites sur votre CV et celles de votre profil. La raison est simple : lors de l’envoi de votre candidature par mail, certains auront tendance à extrapoler leurs expériences et compétences considérant être dans un cadre privé, tandis que sur un profil public la manoeuvre est plus délicate.

 

 

 

5/ Gagnez en transparence !

 

Mentionnez vos références ! 

Faire apparaître sur votre CV le nom de ses précédents employeurs est un premier gage de confiance pour le recruteur qui pourra rebondir sur ce point pour vous demander leurs coordonnées par exemple.

 

 A ne pas oublier, les éléments annexes à votre profil :

  •  L’adresse qui permet d’estimer le temps de trajet entre votre domicile et l’entreprise convoitée.

  • L’âge : soyez transparent, les recruteurs sauront de toute évidence l’estimer en se s’appuyant sur la date de votre dernier diplôme

  • Les centres d'intérêt : ce sont les détails qui pourront faire toute la différence, notamment dans les cabinets de chasse et de recrutement qui identifient les profils selon les secteurs d’activités de leurs clients

 

LES DON’T DU CV COMMERCIAL 

 

Ne laissez pas de trous temporels

Avoir réalisé une année de césure, ou avoir une expérience non réussie dans une entreprise, ne pourra vous portez préjudice si cela est bien expliqué et argumenté.

 

Evitez les fonds sombres ou trop colorés sur le CV !

Oui en 2018, le papier existe encore et certains recruteurs impriment encore les CV

 

Ne jamais envoyer son CV au format source …uniquement en PDF !

Les format word, jpeg façon images sont donc à proscrire pour un premier envoi. Le format Word pourra être demandé par la suite en cours de process de recrutement, si modifications il doit y avoir.

 

Ne dépassez pas les 2 pages de CV

Pour cela, ne mentionnez pas toutes vos expériences pro à l'écrit : les petits stages d’observation ou les jobs saisonniers ne seront pas les lignes les plus pertinentes de votre CV, surtout si vous avez plus de trois ans d’expériences pro.

 

Bonus : Pour information, la formule Mr.  n'est autre que l'abréviation de Mister en anglais et non de Monsieur en français qui est M.  Comme ça c'est dit ! 

Étudiants, juniors, confirmés : !

Si vous avez la moindre question concernant votre CV commercial, écrivez-nous à jointheteam@dreamcatcher-sales.com  

Dream Catcher Sales est une Maison de consultants experts en Business Development  BtoB, spécialisée dans la monétisation de l’innovation pour les entreprises tout secteur.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

"Je recherche des commerciaux dont la motivation première n'est pas l'argent"

December 7, 2018

1/7
Please reload

  • LinkedIn - White Circle

RESTONS EN CONTACT 

A propos 

Toute l'actualité Sales & DCS directement dans votre boite mail ! 

11 rue Denis Poisson, 75017 Paris 

contact@dreamcatcher-sales.com

@DCS - 2019